Lisbonne, le coup de coeur

 

Coucou mes globe trotteurs, comment allez vous ? Bon aujourd’hui je prends le temps de vous raconter notre séjour à Lisboa pendant que c’est encore frais.

Pour vous dire la vérité je n’avais pas du tout envie d’y aller, depuis notre arrivée au Portugal nous n’avions pas ressentie la chaleur humaine tant promise et je vous passe les épisodes de chasseurs de bestioles (scorpions, lézards…). Bref, nous avons vécu une nuit de l’horreur (orages et coupure d’électricité) la veille de notre départ ce qui a facilité les choses.

Pour notre confort et comme nous aimons le faire lors de nos passages dans les capitales nous avons réservé un hôtel et louer une voiture. A notre arrivée samedi après midi Neo a montré des signes de fièvre et nous sommes donc resté dans l’hôtel pour qu’il récupère quelques forces. Dimanche matin, dès 8h30 nous étions en route vers l’Electrico 28 que les enfants affectionnent particulièrement grâce à un livre offert par leur Tatie. Dès l’entrée dans la ville nous avons été subjugués par tant de beauté, un mélange de couleurs à l’Espagnole juxtaposé à d’énormes bâtisses à la Parisienne.

Bref le charme opère directement pour toute la family Knight! Nous commençons par la Place du commerce avec vue sur mer et à l’horizon le pont du 25 avril et la statue du Christ. Comme public déjà conquis en quelques minutes de marche, nous croisons Mafalda qui prenait son petit déjeuner dans son Tuk Tuk, elle nous propose 60 € pour 1h30 de balade dans les rues vallonnées. Neo qui dormait depuis le début de la balade se réveille au même moment, alors hop nous embarquons, Noa et Tao évidemment étaient super heureux!

Puis, ce fut 1h30 de dépaysement total, un retour dans le temps, une plongée dans l’histoire de cette ville Portuaire, des souvenirs des grands hommes qui ont construit la richesse de ce pays. Et cela dans des ruelles étroites aux maisons colorées, avec des trams au détour de chaque intersection, des belvédères avec vue sur les collines et la mer, 1h30 de réelle déconnexion. Mafalda notre chauffeur et guide, maman d’un petit bout a été d’une douceur extraordinaire, et nous propose même de nous déposer à notre voiture. Les enfants sont tristes de la quitter, elle nous fait un coucou en repartant travailler, arf, c’est déjà fini, c’est passé trop viiiite.

A suivre ….

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s