Portrait d’Audrey « chef d’entreprise expatriée en Espagne »

Naissance de l’entreprise : « DuFil AuClavier »

En 2016 Audrey et son mari Jonathan décident de devenir des travailleurs indépendants. En effet, à la tête d’une tribu de 3 enfants et vivant dans le sud de la France, ils sont déterminés à vivre leur rêve espagnol. Grâce à sa ténacité, Audrey entreprend de développer son activité de secrétariat à domicile qui selon elle complète la présence physique de la secrétaire au cabinet. Du fil au clavier est né.

En quelques mois, elle réussit à convaincre plusieurs praticiens de lui accorder leur confiance en privilégiant une qualité d’accueil personnalisée en étroite collaboration avec les spécialistes et dans le respect rigoureux de leurs consignes. Ce travail quotidien à domicile lui a petit à petit permis d’envisager une expatriation dans la péninsule ibérique avec toute sa famille.

Après la naissance de son 4ème enfant, elle a réussi à développer son entreprise en fidélisant ses partenaires qui ont reconnu la qualité du traitement de ses appels et de sa réactivité face aux situations d’urgences. Vivant de cette activité la famille, espère poser ses valises dans la communauté Valencienne, et après plusieurs visites, elle aménage dans cette région au printemps 2018.

Aujourd’hui, Audrey s’épanouit pleinement dans son buisness prospère lui permettant de se libérer du temps en fin de semaine pour apporter ses compétences dans le domaine de la formation pour les personnes voulant lancer leur activité indépendante. Elle souhaiterait étendre par la suite cette partie formation aux entreprises.

Le télésecrétariat : « D’une passion à une vocation »

Pour devenir télésecrétaire, cette chef d’entreprise a effectué une formation complète de plusieurs mois dans un organisme médico-social. Mais les qualités essentielles de son métier, elle les a apprises directement en s’exerçant obstinément et en mettant en place des moyens d’organisation irréprochables. Ses compétences lui permettent aujourd’hui de gérer simultanément 6 appels et de prendre en moyenne jusqu’à 300 appels entrants/sortants par jour tout en préservant ses missions :

  • Un accueil chaleureux et personnalisé car la secrétaire est la vitrine du cabinet
  • Respecter de manière exhaustive les consignes du praticien afin de répondre en temps réel aussi bien aux patients qu’au médecin.
  • Etre capable d’accompagner le patient lors de l’appel afin de lui proposer un service rapide et de qualité pour satisfaire au plus prêt sa demande.
  • Savoir identifier une situation d’urgence pour alerter immédiatement le patient de la conduite à tenir en fonction des consignes du médecin.

Immersion dans une journée avec Audrey

  • Audrey prend son poste tous les matins du lundi au jeudi à 8h et travaille jusqu’à 18h. Elle se connecte et ouvre ses lignes depuis son bureau installé dans une chambre de la maison familiale. Elle est équipée de 2 grands écrans afin de pouvoir jongler entre l’agenda de ses clients et la messagerie électronique. mais elle reste aussi en contact avec ses collègues. C’est un équipement indispensable, selon elle, pour être réactive à chaque instant, en effet, le télésecrétariat décentralisé souffre d’une perception négative généré par les centrales d’appels privilégiant souvent la quantité à la qualité. Du fil au clavier souhaite rétablir une image de proximité avec la patientèle et instaurer un climat de confiance réciproque avec le cabinet.
  • En fin de matinée elle s’accorde un petit break en terrasse avec son mari Jonathan qui la soutient et l’encourage dans ce projet avant tout familial. Elle reste cependant à disposition des appels en cas d’urgences avec ses collègues qui prennent le relais. Et, c’est à partir de 17H qu’Audrey peut se permettre de déléguer le flux d’appels et prendre le temps de chouchouter ses 2 plus jeunes enfants puis traiter les devoirs avec les 2 plus grands.
  • Enfin, elle retrouve une vie ordinaire de femme et de maman en quittant son bureau à 18H et peut s’adonner à ses loisirs comme la lecture de romans historiques ou le plaisir de pâtisser avec ses enfants.

« Fais de ta vie un rêve et d’un rêve une réalité » -Antoine de Saint-Exupéry – C’est selon moi la citation qui représente ce qu’ont décidé de vivre Audrey et Jonathan, ils ont réussi à coupler travail et famille. Et, Aujourd’hui ils ont chacun la possibilité de s’épanouir personnellement et professionnellement dans un environnement qu’ils ont plébiscité. En quelques mois leur enfants sont devenus bilingue Esapgnol et Français, une chance unique qui les démarque de leurs camarades. Pour conclure, malgré un travail quotidien intense, l’entreprise Du fil au clavier a fait ses preuves et a tous les atouts pour devenir leader sur son marché.

Emily (lafamilyknight)

IMG-20190213-WA0003

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s